Connexion

Gros plans...

Aucune Actualité pour le moment 

 

 


  

 
 

 

Institut Néel

http://neel.cnrs.fr

 

La séparation magnétique est développée au CNRS/Institut Néel à Grenoble pour répondre aux besoins de purification de nombreux matériaux, en utilisant un procédé propre, simple à mettre en œuvre et peu couteux en énergie. Cette technologie permet de trier les différents constituants d’un matériau granulaire selon leurs propriétés magnétiques, à température ambiante et sans réactions chimiques. Elle permet ainsi de purifier des poudres contenant des impuretés métalliques et/ou de séparer les différents éléments d’une poudre en fonction de leur susceptibilité magnétique, y compris lorsque les matériaux sont très faiblement magnétiques. ll peut s’agir de matériaux en fin de vie, dont les constituants peuvent être recyclés après démantèlement, ou de déchets et sous-produits issus de procédés industriels et qui peuvent être valorisés vers de nouvelles applications. Une variante de cette technologie peut être mise en œuvre avec des alliages métalliques lors de l’étape de fusion, pour la séparation  magnétique d’inclusions, de phases, l’élimination d’impuretés, etc…Le savoir-faire et les dispositifs existent à l'Institut Néel pour le couplage de traitements thermiques à haute température (y compris à l'état liquide) dans un environnement de champ magnétique intense.

Récemment, l'Institut Néel  a décidé de se focaliser tout particulièrement sur la revalorisation des Terres Rares, dont  le coût est tributaire des tensions géopolitiques et du jeu stratégique de la Chine qui en est le principale producteur (80% des ressources minières) et qui sont pourtant indispensable sdans de nombreuses technologies d'avenir.