Connexion

Gros plans...

Aucune Actualité pour le moment 

 

 


  

 

GT3 : Industrialisation durable des procédés hydrométallurgiques (Responsable : S. Negny, LGC et Jacques Villeneuve, BRGM)

La vocation de ce GT est d’accélérer la transition vers les grandes échelles des avancées et innovations proposées dans les GT 1 et 2. Même si nous nous focalisons fortement dans cette partie sur la problématique de l’industrialisation durable des procédés hydrométallurgiques pour la mine urbaine pour lesquels de nouveaux verrous technologiques existent, il n’en reste pas moins que ce GT s’applique aussi bien pour le traitement des minerais que des déchets de la mine urbaine. La problématique du GT 3  est de répondre aux enjeux liés à la conception et l’optimisation de l’ensemble de la filière de retraitement : du stockage des déchets à l’utilisation finale du produit valorisé. La problématique porte plus spécifiquement sur la proposition de démarches génériques d’aide à la décision qui permettront le passage à l’échelle industrielle des procédés envisagés tout en prenant en compte les besoins et contraintes de la réalité industrielle mais aussi de l’ensemble des performances du système étudié avec une logique d’analyse du cycle de vie complet. La vision filière est primordiale afin d’assurer à la coordination permanente de tous les acteurs. En effet la question de la gestion des déchets est une responsabilité partagée entre les fournisseurs de matières premières, les utilisateurs industriels intermédiaires, les consommateurs, les collecteurs et les industriels du retraitement. L’enjeu majeur est d’avoir à la fois des activités de service de qualité (collecte, tri) mais aussi une maîtrise des procédés de production de matières secondaires et de leurs réutilisations.

De par la complexité traitée,  la vision filière recouvre et doit intégrer l’ensemble des échelles spatio-temporelles de la chaîne logistique : des phénomènes mis en œuvre dans les différentes opérations unitaires (GT 1), à l’intégration des procédés dans un territoire régional (GT3), en passant par les opérations unitaires (GT1 et 2), l’unité de production (GT2) et le site industriel (GT3). 

 

 ILLUSTRATION DES DIFFERENTES ECHELLES DE MODELISATION.