GT1 : Procédés de traitement physique et physico-chimique des minerais et déchets (Responsables: F. Bourgeois, ENSIACET-LGC et A.G. Guezennec, BRGM)

La problématique du GT1 porte  sur les opérations de transformation physique et physico-chimique d’un minerai ou déchet pour l’amener sous une forme qui permette aux procédés d’affinage de mettre en solution ou de libérer son contenu métallique puis de le purifier dans les meilleures conditions possibles. Ainsi, le GT1 porte sur l’amélioration de l’interface entre les étapes amont de la mise en solution de matériaux, ou lixiviation, et la lixiviation elle-même.

L’efficacité de la mise en solution des métaux d’intérêt dépendant de la facilité de l’accès à la surface de phases particulières, le GT1 s’adresse, sans limitation, à tout ce qui peut contribuer à créer sélectivement des surfaces non altérées de phases lixiviables, avec une empreinte économique et environnementale (énergie, déchets, eau) la plus faible possible.

La figure ci-après, sans être exhaustive, identifie quelques thèmes et sous-thèmes du GT1 :